Le collège Max-Jacob lutte contre le gaspillage

L’opération pour réduire le gaspillage alimentaire a été mise en place en janvier 2015. Une baisse de 50 % a été constatée. L’objectif est d’arriver à zéro gaspillage.

«  Ce travail a été entrepris avec les agents du service restauration. Après avoir identifié les points négatifs, un programme de lutte contre le gaspillage alimentaire a été rédigé, suivi et animé par les deux instances », explique Cindy Broussais, de Ploërmel communauté, à l’origine de l’opération.

« Une remise en question totale des cuisines a été faite », annonce Frédéric Filippi. Le chef de la restauration au collège Max-Jacob donne un exemple : « En définissant la portion de chaque élève, cela a permis de baisser d’un certain pourcentage les achats. »

Produits locaux}}}

Grâce à ce travail d’équipe, les gains dégagés ont permis de se fournir auprès des producteurs locaux et/ou bio.

Après ces longs mois de travail, une baisse de 50 % a été constatée sur le gaspillage alimentaire.

La direction du collège a donc répondu à l’appel à projets du conseil départemental pour la mise en place d’un composteur collectif de 9 m3 pour y recevoir les restes alimentaires et faire du compost.

« Nous n’allons pas nous arrêter en si bon chemin. Notre souhait est de réduire les 50 % restant et de montrer aux collégiens qu’il est toujours possible de manger à sa fin, sans pour autant gaspiller », concluent Cindy Broussais et Frédéric Filippi.

josselin le college max jacob lutte contre le gaspillage
josselin le college max jacob lutte contre le gaspillage